04 octobre 2013

Se souvenir de Florence #3

Firenze6-42

Au bout de la via dei Servi on aperçoit le Duomo

Dès notre arrivée à Florence j'ai voulu voir l'emblème de la ville, la cathédrale Santa Maria del Fiore appelée le Duomo. C'est la quatrième église d'Europe par sa taille, après Saint-Pierre de Rome, Saint-Paul à Londres et la cathédrale de Milan. Elle se situe piazza del Duomo tout comme le campanile de Giotto,le Baptistère et le musée de l'Oeuvre de Santa Maria del Fiore.

A la fin du XIIIè siècle, on décida que l'ancienne cathédrale, Santa Maria Reparata ne correspondait plus à l'importance et aux dimensions de ville. Les Florentins tenaient à surpasser les Pisans, fiers de leur place des Miracles, et les siennois occupés à construire une gigantesque cathédrale.

Commencée en 1296, la cathédrale telle qu'elle se présente de nos jours est le résultat de plus d'un demi siècle de travail. Son nom, Santa Maria del Fiore fait référence à l'ancien nom latin de Florence, Florentina, c'est à dire la cité des fleurs. La façade d'origine ne fut jamais achevée et il fallut attendre le XIXè siècle pour qu'elle soit recouverte de marbre comme l'ensemble de l'édifice, dans un style néo-gothique. Elevée entre 1420 et 1436 la coupole du dôme devait couvrir un espace de 42m de diamètre.  Calculant les poussées, Brunelleschi éleva le dôme sans échaffaudage. Son dispositif ingénieux et sans sructure de soutien comprend, entre autre, deux coques séparées par un vide dans lequel se trouve l'escalier qui permet de monter jusqu'à la lanterne qui coiffe la coupole à 91m de haut.

Le manque de recul sur la place, la quantité de touristes et peut-être un peu du syndrome de Stendal* (!) ont fait que je n'ai aucune photo réussie de la cathédrale. Dommage.

Firenze1-1

Santa Maria del Fiore, façade

Firenze0-7

Santa Maria del Fiore, façade et à droite le campanile de Giotto 

Firenze1-3

Santa Maria del Fiore, façade, coupole et à droite le Campanile

Firenze3-107 

Santa Marie del Fiore, détail façade

Firenze1-33

Santa Maria del Fiore, la coupole

Firenze3-47

Santa Maria del Fiore, vue sur Florence depuis la coupole

L'intérieur de la Cathédrale est d'une grande sobriété. Lorsqu'on emprunte les escaliers de la coupole on passe par la balustrade qui surplombe le coeur. On peut alors tranquillement admirer juste au-dessus de nos têtes les fresques du Jugement dernier signée Georgio Vasari et Federico Zuccari.

Firenze3-12

Santa Maria del Fiore, fresque du jugement dernier

 

Le campanile, un des plus remarquables d'Italie, fut dessiné par Giotto qui mourut avant la fin de sa construction. Après notre ascension  de la coupole, nous n'avons pas eu le courage de faire la queue pour grimper les 414  marches du Campanile, d'autant qu'arrivés en haut  nous aurions eu presque la même vue que celle que nous venions de quitter.

Firenze3-53

Le Campanile vu du haut de la coupole

Firenze3-15

Le haut du Campanile vu depuis la coupole

 


Nous nous sommes ensuite dirigé vers le Baptistère San Giovanni dans le prolongement du Duomo. Bati sur l'emplacement d'un temple romain, datant du XIème siècle et de style Roman, le baptistère fut construit à l'extérieur afin d'accueillir ceux qui n'était pas encore baptisés à une époque où les baptèmes avaient lieu une fois par an. Entre le XIV et le XVIè siècle sont mis en place les trois portes en bronze qui l'ont rendu célèbre. La première  (porte sud) fut réalisée par Andrea Pisano, les deux autres (portes nord et est) par Lorenzo Ghiberti. Un siècle plus tard, Michel-Ange surnomera la porte est, porte du Paradis. A l'intérieur, sous la coupole, la figure imposante du Christ domine les mosaïques du XIIIème siècle.

Firenze0-13Arrière du Baptistère

.                           Firenze0-56 Firenze0-4

Porte du Paradis

  

Firenze0-6

Porte du Paradis de Ghiberti, détail

Firenze3-80

Intérieur du Baptistère

 

Firenze3-81

Firenze3-79

Firenze3-86

Firenze3-101

Intérieur du Baptistère, mosaïques de la coupole

 

Notre visite du musée de la cathédrale s'est avérée décevante. Sur ses quatres niveaux seul le rez-de-chaussé était ouvert. Nous avons tout de même pu voir les véritables portes de bronze du Baptistère ainsi que la pieta de Michel-Ange destinée à son propre tombeau. C'est une oeuvre de fin de vie, Michel Ange avait 80 ans et s'est représenté sous les traits de Nicodème, un vieillard qui soutient le corps du Christ. Michel-Ange mécontent des imperfection du marbre brise la statue et la laisse inachevée. C'est un de ses disciples qui tentera un peu plus tard de restaurer la statue.

Firenze3-61

Pieta inachevée de Michel-Ange, musée de la cathédrale Santa Maria del Fiori

 

Pour finir ce post, une photo du Duomo vu de nuit :

Firenze0-25

 

* Syndrome de Stendhal : maladie psychosomatique qui provoque des accélérations du rythme cardiaque, des vertiges, des suffocations voire des hallucinations chez certains individus exposés à une surcharge d’oeuvres d'art.

Pour en savoir plus vous pouvez suivre ce lien ou celui-ci.

Posté par alienor à 11:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


23 septembre 2013

Se souvenir de Florence #2

Eh bien non, je ne commencerai pas ma serie de posts sur Florence en vous parlant de son incontournable Duomo ou bien de sa célèbre galerie des Offices.

Pour un premier tour dans cette ville, j'ai très envie de vous emmener dans une petite église qui se situe à deux pas du quartier où nous séjournions, l'église Ognissanti (littéralement, l'église de tous les saints).

Firenze5-141

Eglise Ognissanti, piazza Ognissanti

Elle fut fondée au milieu du XIIIème siècle par les Umiliati, ordre religieux de Lombardie réputé pour sa fabrication de vêtements en laine. La piazza Ognissanti sur les berges de l'Arno, était bordée d'ateliers où l'on travaillait la laine. Les diverses étapes de préparation de cette dernière étaient facilitées par la proximité du fleuve qui fournissait l'eau nécessaire.

Remaniée au XVIIIème siècle, l'église fut alors dotée d'une façade baroque, première du genre à Florence.

Firenze5-149

Eglise Ognissanti

A l'intérieur on peut admirer de part et d'autre de la nef les fresques de Sandro Botticelli et Domenico Ghirlandaia ainsi qu'un immense crucifix de Giotto dans le transept gauche.

Firenze5-152

La nef

Firenze5-150

Saint Jérôme dans son étude, fresque de Domenico Ghirlandaio.

Firenze5-173

Saint Augustin dans son cabinet de travail, fresque de Botticelli.

Firenze5-154

Crucifix de Giotto

Botticelli repose dans la chapelle Saint Pierre d'alcantara (transept droit) sous une pierre tombale ronde qui porte le nom de Sandro Filipepi. Et si je vous parle aujourd'hui de cette église c'est parce que j'ai été émue de voir les nombreux messages adressés au peintre. Déposés près de sa sepulture, rédigés dans toutes les langues, ils témoignent de l'admiration des uns et des autres pour cet artiste.

Firenze5-167

Chapelle Saint Pierre d'Alcantara

Firenze5-163

Chapelle Saint Pierre d'Alcantara, pierre tombale de Botticelli

Firenze5-157

Firenze5-161

Firenze5-159

Chapelle Saint Pierre d'Alcantara, messages adressés à Botticelli

En sortant de l'église, on croise une librairie française installée sur la place Ognissanti ainsi que le palazzo Lenzi qui abrite le consulat honoraire de France.

Firenze5-145

Palais Lenzi

Si l'on traverse la place on se retrouve sur les quais d'où l'on peut en quelques minutes rejoindre le fameux ponte vecchio ou bien l'Oltrano ("Outre Arno") en traversant le fleuve.

Firenze5-180

L'Arno, le long du quai Amerigo Vespucci

A suivre...

Posté par alienor à 23:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2013

Se rendre à l'évidence

Quinze jours après avoir envisagé de vous faire une série de posts sur Florence, je dois me rendre à l'évidence : je n'aurai pas le temps dans les jours à venir.

Pour vous faire patienter, je vous propose une serie de photos amusantes prises dans les escalators d'une grande surface en Toscane.

IMG_5753 IMG_5754 IMG_5757

 

IMG_5758 IMG_5756 IMG_5762

Je ne parle pas italien, mais ce n'est pas nécessaire pour s'amuser  de ces six premières photos.

Pour les deux suivantes, le fait d'avoir arpenté de nombreux musées en Italie, m'a permis de comprendre le jeux de mots entre le nom du peintre Piero della Francesca et la pêche (pesca) puis entre Raffaelo Sanzio, plus connu sous le nom de Raphaël et le radis (=rapanello).

       IMG_5759    IMG_5755

 

Pour les trois suivantes, je reste perplexe. Je me doute bien que l'on fait allution à Merlin l'Enchanteur sur la première (quel rapport avec la pomme ?), peut-être à Laurel et Hardy sur la deuxième, mais ce sont les jeux de mots qui m'échappent !

 IMG_5764 IMG_5761 IMG_5760

Quelqu'un pour éclairer ma lanterne ?

Posté par alienor à 22:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

01 septembre 2013

Se souvenir de Florence #1

_DSC0255

Lors de notre séjour en Toscane nous avons commencé par la visite de Florence où nous nous étions installés pour 5 jours début août. Je crois bien que c'était le moment du mois où il a fait le plus chaud. Les Florentins étaient encore là mais partout nous croisions des petits panneaux annonçant la fermeture éminente des restaurants et magasins pour les congés d'été.

Bien sûr, nous avons visité moult musées, églises et palais. Nous avons aussi pris le temps de flâner dans les rues, sur les places, sur les marchés, sur les terrasses. La chaleur (et non la gourmandise, vous pensez bien...) nous a poussé à consommer une quantité de glaces incroyable. Quand je visualise mentalement une carte de la ville, je crois que je peux aussitôt y placer mes glaciers préférés.

Nous sommes revenus à Florence à deux reprises, plus tard dans le mois. La température était bien plus acceptable et les florentins avaient déserté la ville, la laissant aux seuls touristes.

Nous aurons donc passé, en tout, l'équivalent d'une semaine dans cette ville. Seulement voilà, elle est si riche que nous sommes loin d'en avoir fait le tour. Il nous faudra  encore y revenir, pourquoi pas l'hiver, pour la découvrir sous une autre lumière.

En attendant, comme je ne veux pas oublier je vais essayer de vous faire une série de post "Se souvenir de Florence".

Par contre, je risque d'être un peu irrégulière car le boulot a repris à fond !

Firenze5 - 124Violoniste, piazza Santa Trinita, Florence

Posté par alienor à 23:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2013

Cet été + Edit

Edit du 31/08 : je m'aperçois à l'instant qu'une fausse manip avait bloqué les commentaires

(c'est la deuxième fois que je fais cette erreur), ils sont à nouveau ouverts, vous pouvez me laisser vos petits mots !

 

 

Nous avons mangé des glaces,

Nous avons arpenté les rues de Florence,

Nous avons bu des litres d'acqua frizzante,

Nous sommes montés tout en haut de la coupole du Duomo, péniblement

Nous avons eu chaud, très chaud

Nous avons traversé l'Arno sur le Ponte Vecchio,

Nous avons mangé de la Panzanella,

Nous avons admiré le David de Michel-Ange,

Nous avons dégusté la bistecca alla fiorentina,

Nous nous sommes emmerveillés Galerie des Offices,

Nous avons parcouru les routes de Toscane,

Nous nous avons cherché de la fraîcheur dans les piscines,

Nous avons traversé des paysages de carte postale,

Nous avons admiré les étonnantes "crete senese",

Nous nous sommes régalés de grillades au barbecue,

Nous avons appris quelques mots d'italien,

Nous avons découvert la ferveur qui accompagne le Palio,

Nous avons goûté le Chianti,

Nous nous sommes allongés sur la Piazza del Campo à Sienne,

Nous avons flanés dans les villages,

Nous avons dévoré des panini con la porchetta,

Nous avons croisé des biches, des sangliers, des faisans,

Nous avons pique-niqué à l'ombre des oliviers ou des cyprès

Nous avons visité des églises, des abbayes, des baptistères, des cloîtres

Nous avons joué au ping-pong,

Nous avons mesuré le degré d'inclinaison de la tour de Pise,

Nous avons diné aux chandelles dans la montagne,

Nous avons pris de la hauteur pour voir le soleil se coucher,

Nous avons adoré les cantuccini de Prato,

Nous avons profité du soleil, encore et encore,

Nous avons rencontré Emilia, Silvio, Daniele, Massimo...

Posté par alienor à 22:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

20 août 2013

La Toscane comme sur les cartes postales

toscane19 309

toscane19 264

 

Des paysages à couper le souffle...

Je reviens plus longuement quand j'aurai internet ! 

Posté par alienor à 18:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

16 août 2013

Palio

J'ai bien conscience qu'en tant que touriste je n'ai vu et compris qu'une toute petite partie du Palio et de ses enjeux. C'est un peu comme un iceberg, le plus important est invisible !

Quoi qu'il en soit, j'ai pu admirer les préparatifs de cet événement et j'ai mesuré combien le moment était important pour les Siennois.

Hier, nous avons fait un tour dans Sienne dans la matinée puis dans la soirée.

Chaque contrade (quartier) affichait ses bannières. 

 

palio 14520

palo2i 14525

Les balcons de la piazza del Campo où se déroule la course étaient drapés

 palo2i 14526

Chaises et tables étaient installées pour les repas de chaque contrade

lpalo2i 14524

Une messe avait lieu dans le Duomo. Les drapeaux des 17 contrades étaient présents.

palio 14521

Et le soir venu, j'avais l'impression de sentir la tension monter...


palo2i 14527

palo2i 14528

palo2i 14529

palo2i 14530

Aujourd'hui, je n'ai pas eu le courage de me joindre à la foule compacte de spectateurs dans le centre de la Piazza del Campo. En fin d'après-midi, j'ai allumé la télévision pour suivre la course en direct.

course1 14532

 

courses' 14536course2 14533

 

course2 14534

course2 14535

C'est la contrade de l'Onda qui a gagné !

 

 

 

Posté par alienor à 13:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

13 août 2013

En haut des escaliers roulants

Les escaliers roulants que je vous ai montrés hier mènent ici :

en haut de l'escalier 13931

J'avoue que j'ai été surprise par cette succession d'escaliers qui permettent d'accéder au haut de la ville sans se fatiguer ! Il devait bien en avoir 6 ou 7 qui se succédaient.

Arrivée dans une ruelle assez étroite je me suis dirigée vers le coeur de la ville.

 

en haut de l'escalier 13932

La place avait été réaménagée pour accueillir un événement très important vendredi prochain.

en haut de l'escalier 13934

en haut de l'escalier 13935

en haut de l'escalier 13936

Je partais à la recherche de la Cathédrale quand je les ai entendus puis vus. Ils défilaient en faisant tournoyer leurs drapeaux au son des tambours

en haut de l'escalier 13937

en haut de l'escalier 13938

Alors je les ai suivis...

en haut de l'escalier 13939

... et lorsqu'ils ont fait une halte sur une grande place, je n'ai eu qu'à lever les yeux pour découvrir la cathédrale

en haut de l'escalier 13941

en haut de l'escalier 13940

en haut de l'escalier 13934

Une petite idée d'où j'étais ?

 

Posté par alienor à 00:45 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

11 août 2013

Teasing

On pourrait imaginer que cet escalier roulant mène à un supermarché, ou un centre commercial, ou encore un parking.

escalier roulant 13846 (1)

Pas du tout, ce qui m'attendait en haut était vraiment très différent. 

Je reviens vous en dire plus dès demain !

 

 

Posté par alienor à 23:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :